GTJ - JURA A VTT - 2011

Nos emplois du temps ne nous permettant pas de planifier une Grande Traversée du Jura à VTT complète, nous avons opté pour un parcours «aménagé». Nous sommes donc partis de Crozet, à côté de Genève pour monter par la piste forestière jusqu’au col du même nom. Suite à un souci mécanique, nous n’avons pu décoller que vers 18h. On a donc juste fait 5 km pour poser le premier camp, avant d’attaquer le col le lendemain. Après une descente sur Lélex, nous avons rejoint le parcours de la GTJ entre La Pesse et Lajoux. De là, nous avons suivi le tracé normal de la GTJ, mais à l’envers, jusqu’au Saut du Doubs. Puis nous sommes redescendus sur le lac de Neuchâtel par la vallée de la Brévine et le col de Sainte Croix, avant de regagner Crozet toujours à vélo, mais par la route. 

Le parcours emprunte surtout des pistes forestières, et il est globalement assez roulant. Il y a peu de single track et les passages vraiment techniques ne sont pas nombreux. On traverse souvent des pâturages, et en ce début de saison, les herbes sont encore hautes et la trace pas toujours visible. On s’est d’ailleurs brièvement perdus ne voyant plus le chemin.

Nous avons comme d’habitude choisi l’autonomie, en hamacs, et nous avons utilisé notre réchaud à bois fait maison. Il faut dire que dans le Jura il ne manque pas de bois pour le feu ni d’arbres pour les hamacs. Sauf qu’il ne faut pas confondre bois mort (bien pour le feu) et bois vivant (solide pour les hamacs). Photo de Will par terre, emmêlé dans son hamac et son tarp, avec l’arbre mort qui n’a pas supporté son poids et qu’il a prit sur la tête !!! 

 

Le parcours de la GTJ est particulièrement bien balisé. Un topo s’avère tout de même pratique. L’excellente collection des randonnées itinérantes à VTT de chez Chamina propose ce topo. Il est cependant difficile à trouver en ce moment, en attendant la réédition prévue prochainement.

Même si ce très bon topo Chamina, ne décrit le parcours que dans le sens Montbéliard - Bellegarde, sachez pour ceux que ça intéresse, que la GTJ est réalisable et parfaitement balisée dans les deux sens. 

Contrairement à la Grande Traversée du Massif Central, où il y a presque un portage à chaque clôture, sur la GTJ des passages dédiés aux VTT ont été installés. Très pratiques, ils permettent de ne pas descendre du vélo.

 

Départ : 18 mai 2011

Arrivée : 24 mai 2011

 

Distance : 385 km

 

Dénivelée + : 6200 m

Dénivelée - : 6200 m

Eric Baumgartner

Wilfried Destigny

Participants :

Prêts au départ...

Premier camp

Dans l'ascension du Col de Crozet

Vers le sommet

Petite pause au col

Poussette sur une partie bien raide

Descente sur Bellecombe

Arrivée à Lajoux

Entre Lajoux et Lamoura

La Combe Arbey

Les pistes roulantes de la GTJ

Passage de clôture adapté au VTT...

De nombreux passages sont très humides...

...voire boueux !

Juste avant Les Rousses...

...encore un peu de soleil...

...puis deux minutes plus tard, le déluge !

On avance quand même...

Maintenant c'est la grêle, ça pique !!!

Vers 17h au Lac de Bellefontaine, enfin la pluie cesse !

Puis c'est la franche éclaircie...

Un bon feu pour se réchauffer

Réveil difficile !

Le lendemain, après 200m, la plaquette est restée dans la pédale !

Du vrai beau temps

Petite grimpette à travers champs

En roulant

Mouthe

Pause midi aux sources du Doubs

A travers champs, la trace disparait parfois

Arrivée difficile au sommet du Mont d'Or

Montée au Morond

Passage boueux...

...et gamelle !

Vers Fourgs

La montée après Pontarlier

Descente sur Morteau

Il y a de la fatigue dans l'air... Au fond, Morteau

Enfin le camp après une bonne étape de 70km

Remarquez l'arbre frêle auquel Will a attaché son hamac...

Réchaud à bois

A peine dans son hamac, ce qui devait arriver, arriva...

Le petit arbre n'a pas résisté au poids de Will !!!

La vallée du Doubs

Le Saut du Doubs

La jolie vallée de la Brévine

Dans l'ascension du Col de Sainte Croix

Le dernier camp

Sur la route du retour

Arrivée à la voiture

1/1