TOUR DE CORSE A VELO - 2010

Départ : 17 octobre 2010

Arrivée : 30 octobre 2010

 

 

Distance : 850 km

Durée : 14 jours

Le prélude ou Muriel et la ventoline : 

Erick et Muriel sont partis le 6 octobre de Bourg Saint Maurice, et sont arrivés le 14 octobre à Nice. Cette première partie était censée être un entrainement au Tour de Corse. Un petit 500 km sans autonomie, pas trop chargés... Mais le programme concocté par Erick était un peu plus que ça... Col de l’Iseran, Col de la Madeleine, Col du Télégraphe, Col du Galibier, Col de la Cayolle, Col de la Bonette, etc...  Bref, au Galibier, qu’elle a malgré tout vaincu, Muriel a été victime d’asthme d’effort. Toubib, un peu de repos, quelques médocs, puis elle est repartie renonçant tout de même aux derniers grands cols du parcours. Après 500 km, ils sont arrivés à Nice le 14 octobre, nous les y avons rejoint le 16 pour embarquer vers Bastia. 

 

Ce Tour de Corse a été magnifique. Des décors superbes, des petites routes sans circulation, une météo globalement clémente, tout c’est très bien passé. Sauf pour Mirko, qui s’est retrouvé avec une infection à l’œil droit et a dû abandonner. Il a en fait deux petits trous sur la cornée, certainement dus a des impacts durant une descente sans lunettes. Cela va vraisemblablement nécessiter une intervention au laser.

Côté temps, hormis une mémorable et monumentale rincée en descendant du Cap Corse vers Saint Florent, nous avons roulé à peu près au sec. On a aussi eu un bon gros orage de deux à quatre heure du matin à Rocapina et une tempête de vent d’ouest à 110 km/h qui nous a clouée à Bonifacio. La première semaine, les températures étaient tout à fait agréables. Nous nous sommes baignés à plusieurs reprises, et la mer était excellente. Par contre, la deuxième semaine, dans les montagnes, les nuits furent plus fraiche, on a même roulé sur la neige lors de l’ascension de certains cols au dessus de 1200 m.

C’était un tour assez sportif. Pas de grand col de plus de 20 km comme dans les alpes. Le plus gros étant celui nous a mené au lac de l’Ospedale, au dessus de Porto Vecchio. 13 km pour 1000 m de dénivelée. Par contre c’est très rarement plat ! Il y a une multitude de bosses de 300 ou 400 m de dénivelée. Et chaque jour on fait facilement 1500 ou 2000 m de dénivelée en quatre ou cinq petites ascensions. Les pentes ne sont cependant pas d’un fort pourcentage. A part deux improbables rampe, peu après Porticcio lors d’une petite ascension de 250 m de dénivelée. Nous avons estimé autour de 15 % ces petits casses pattes !!!

Eric Baumgartner

Jérôme Lepretre

Muriel Sanchez

Erick Sanchez

Mirko De Biasi

Participants :

San Martino di Lota, notre point de départ au dessus de Bastia

Levé de soleil

8 km et déjà une crevaison !

L'agréable route côtière qui remonte vers le Cap Corse

Arc en ciel

Le Cap Corse

A la recherche d'un peu de plat pour poser le camp

Ce premier camp était juste derrière cette maison

Le temps...

...se gâte !!!

C'est le déluge !

Route mouillée

Et le déluge recommence...

Plage de galets noirs

Montée sur le Désert des Agriates

Vue depuis la Bocca di Vezzu

Peu avant l'Île Rousse

Le camp près de Calvi

Le village de Lumio

La citadelle de Calvi

Le phare de Calvi

Le matin au départ

L'Anse Recisa

Au sommet du Col de Palmarelle

Vue sur le Golfe de Girolata

En cherchant un camp, on est tombé sur le proprio d'un camping fermé qui nous a quand même autorisé à nous installer

La dure remontée sur Osani

Le Golfe de Porto

Attention aux traversées intempestives de bovins !

Ce vieux tronc n'a pas supporté le poids de Jérôme !

Vue sur Porto

Les Calanche de Piana...

Piana

Un camp sur la plage plutôt agréable, jusqu'à ce qu'un vigile nous fasse déménager !

Parapentiste du soir...

Du coup, nouveau camp improvisé sur le sable...

Le matin, on est trempé par la rosée

Agréable petite crique où nous nous sommes baignés. L'eau était très bonne pour une mi octobre...

Jérôme et Mirko

Pour l'instant il rigole, mais cette nuit là nous avons eu droit à des tirs répétés à l'arme automatique juste à côté du camp...!!!

Le matin

Vers Propriano

Pause midi

Le camp vers Rocapina

Notre pote Goupil a passé la soirée à nous chaparder de la bouffe

Puis la nuit à bouffer les cordes des tarps !!

Entre Rocapina et Bonifacio

Bonifacio...

Changement de porte bagage à Porto Vecchio pour Jérôme

Montée vers l'Ospedale

lac de l'Ospedale

Le camp de l'Ospedale

On est allé chercher le bois et l'eau

Un peu frais ce camp à 1000m, le feu est agréable

Le lac au matin

Punta U Diamante

Les Aiguilles de Bavella

Montée vers le Col de la Vaccia

Sommet du col

Descente sur une route défoncée

Cozzano

Montée enneigée vers le Col de Verde

Défilé de l'Inzecca

Juste avant Venaco

Vers Corte

Arrivée à Bastia

1/1